Derriere-la-bulle.fr » Animal » Assurance chevaux : quelles sont les conditions pour assurer son cheval ?

Assurance chevaux : quelles sont les conditions pour assurer son cheval ?

Que vous ayez un cheval que vous utilisez dans le cadre de promenades ou dans le cadre de compétitions, il est important de souscrire au moins une garantie responsabilité civile. L’inclusion de garanties supplémentaires est vivement conseillée. Vous pouvez penser à une garantie vol, décès ou des garanties qui couvrent les soins vétérinaires.

Les différentes formules pour assurer son cheval

Une assurance pour son cheval n’est pas obligatoire mais elle est indispensable pour le protéger et protéger des tiers auxquels il pourrait causer des dommages. En effet, il est préférable de sélectionner au moins la garantie responsabilité civile cheval qui permet d’indemniser des tiers. Comme pour toute assurance, vous avez la possibilité de choisir le niveau de couverture. Un cheval monté dans un cadre privé a des besoins forcément différents d’un cheval de compétition. On distingue les formules suivantes :

  • La garantie responsabilité civile cheval : c’est la formule la plus basique. On distingue une garantie responsabilité civile qui ne couvre le cheval que lorsqu’il n’est pas monté et une garantie responsabilité civile qui couvre le cavalier et son cheval que l’équidé soit monté ou non. Si le cheval est utilisé dans un cadre sportif, s’adresser à la fédération française d’équitation permettra de réduire les cotisations de façon significative. Les assurances proposées par le biais de cette fédération permettent de vous couvrir dans différentes situations et il est également possible de choisir un niveau de protection plus élevé.
  • Les formules intermédiaires : en plus de la garantie responsabilité civile, une formule intermédiaire va inclure les garanties les plus essentielles comme la garantie décès et vol.
  • Les formules les plus complètes : elles permettent de couvrir les différents frais de santé du cheval. Elles incluent également quelques garanties bien utiles comme l’assistance juridique en cas de litige.

L’assurance habitation couvre-t-elle les dommages que cause le cheval ?

L’assurance multirisques habitation comprend une garantie responsabilité civile qui couvre les dommages qui ont pu être causés par le propriétaire de l’habitation ou par son animal de compagnie entre autres. S’il n’est pas rare que les chats et chiens soient compris dans cette garantie, il est beaucoup plus rare qu’un cheval soit pris en charge. Pour certains assureurs, il suffit de payer quelques euros supplémentaires pour que la garantie responsabilité civile s’étende au cheval.

Quelles sont les spécificités d’une assurance pour cheval ?

Dans le monde des assurances pour animaux, on trouve d’une part les grands groupes qui ont des offres adaptées et d’autre part, les assurances spécialisées. Les secondes proposent en général des offres plus adaptées aux besoins des chevaux. Dans un cas comme dans l’autre, il peut y avoir plusieurs conditions pour que l’assurance accepte de prendre en charge le cheval :

  • Les assureurs imposent un âge limite au-delà duquel elles n’acceptent plus de prendre en charge le cheval. Il est généralement compris entre 12 et 14 ans.
  • Les assureurs peuvent exiger un certificat vétérinaire qui démontre que le cheval n’a pas de soucis de santé particulier.
  • Ils peuvent exiger qu’un cheval utilisé pour des promenades ne dépasse pas une valeur donnée.